Étant étudiante à l’université de Dijon, j’ai l’habitude de regarder de la pornographie tous les jours après les cours. Récemment, j’ai visionné une longue vidéo sur le kamasutra.